» Vimeo
» Facebook
» Twitter
Soutenez Circuit!

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]

Collection > Volume 32 Numéro 3 (2023) >

Techniques rythmiques et mélodiques de la musique en langue des signes

Anabel Maler

Résumé

Dans cet article, je soutiens que la surdité n’est pas un déficit pour l’expérience musicale; elle est plutôt une source de capacité musicale. Je le fais en résumant certaines des différentes techniques utilisées par les musicien·ne·s Sourd·e·s qui créent de la musique dans une langue signée. Je me concentre sur la façon dont les musicien·ne·s signant·e·s ont recours à différents types de mouvements pour créer le rythme, et utilisent le mouvement de leur corps dans l’espace pour créer un sens de la mélodie. Dans la musique signée, le rythme est créé par un moyen visuel tactile, plutôt que sonore. Plus précisément, il est créé par le mouvement des mains, du corps, du visage et de la tête. La mélodie, quant à elle, implique le mouvement dirigé et volontaire du corps dans l’espace gestuel des signes, qui utilise les mouvements et les immobilisations afin de créer des lignes dynamiques et cinétiques. J’explore ces concepts à l’aide d’exemples de musique rap signée par l’artiste Sean Forbes, et une reprise en asl de la chanson Blown Away de Carrie Underwood par Rosa Lee Timm.

Mots clés: Surdité, langue des signes, musique signée, Disability Studies, analyse musicale.

Page article@32_3_02 générée par litk 0.600 le lundi 16 janvier 2023.
Conception et mise à jour: DIM.