» Vimeo
» Facebook
» Twitter
Soutenez Circuit!

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Abonnement requis)

Collection > Volume 31 Numéro 2 (2021) >

À propos des illustrations

Illustrations de Angel Vergara

Ses derniers travaux, une série de peintures à l’huile sur toile, se présentent entre figuration et abstraction, perception et aveuglement, mémoire et hallucination. Bien qu’ils semblent prendre une direction nouvelle dans son œuvre, il s’agit là d’une même saisie du monde sensible, par cette perception stratifiée, temporelle et transparente du réel que Vergara met en pratique depuis longtemps. Comme dans son travail sur verre et de vidéo peinture, chaque couche s’alimente ici de la précédente, chaque image s’ajoute à une autre, différente, et à son tour s’absente pour faire place à la suivante, qui à son tour en laisse apparaître une autre, et ainsi de suite.

La démarche de Vergara procure la sensation de se trouver devant une image paradoxale, un film ralenti à l’extrême oscillant entre fixité et mouvement. Chez lui, le résultat de l’œuvre est aussi lié à la performance: ces peintures ont été «activées» par Straatman, l’alter ego de l’artiste qui opère dans l’espace public recouvert d’un drap blanc, et qui entreprend ses œuvres dans la rue en y ajoutant une dimension multisensorielle, psychosociale et collective. Angel Vergara offre aux passants la possibilité de l’aider à finir l’œuvre, en intervenant directement et librement sur celle-ci.

Les toiles et les films de Vergara commentent également l’influence de l’abondance des images qui nous submergent et qui bloquent les mécanismes psychologiques avec lesquels nous construisons notre réalité. La confrontation constante aux images médiatiques que nous subissons rend presque impossible la distinction entre la fiction et la réalité. Notre mémoire visuelle est encombrée et polluée. Par ses actions dans l’espace public et ses performances, Angel Vergara propose un autre rapport d’échange et de partage du sensible.

Angel Vergara
J’efface, et cela apparaît (Pascal), 2020. Huile sur toile, 200 x 319 cm. Photo : Jan Liégeois. Courtoisie de la Galerie Axel Vervoordt.
Angel Vergara
Film sans titre 1, 2017. Peinture sur plaque de verre, 41,50 x 55,50 cm.
Angel Vergara
J’efface, et cela apparaît (Paolo), 2020. Huile sur toile, 224 x 168 cm.
Angel Vergara
J’efface, et cela apparaît (sans titre), 2020. Huile sur toile, 188,5 x 150,7 cm.
Angel Vergara
J’efface, et cela apparaît (sans titre), 2020. Huile sur toile, 188 x 150,5 cm.
Angel Vergara
J’efface, et cela apparaît (sans titre), 2020. Huile sur toile, 200 x 121 cm.
Angel Vergara
J’efface, et cela apparaît (sans titre), 2020. Huile sur toile, 200 x 321 cm.
Angel Vergara
Actes et tableaux, 2018. Fusain sur toile, 260 x 270 cm.
Angel Vergara
Actes et tableaux, 2018. Fusain sur toile, 270 x 210 cm.
Angel Vergara
Actes et tableaux, 2018. Fusain sur toile, 270 x 210 cm. Performance avec le HERMESensemble à la Galerie Axel Vervoordt.
Angel Vergara
Actes et tableaux, 2018. Performance avec le HERMESensemble à la Galerie Axel Vervoordt.
Angel Vergara
Actes et tableaux, 2018. Fusain sur toile, 270 x 210 cm.
Angel Vergara
Film sans titre 2, 2017. Peinture sur plaque de verre, 41,50 x 55,50 cm.
Angel Vergara
Film sans titre 3, 2017. Peinture sur plaque de verre, 41,5 x 66,50 cm.
Angel Vergara
Film sans titre 4, 2017. Peinture sur plaque de verre, 41,5 x 66,50 cm.
Angel Vergara
Film sans titre 5, 2017. Peinture sur plaque de verre, 41,5 x 66,50 cm.
Page article@31_2_i générée par litk 0.600 le mercredi 27 avril 2022.
Conception et mise à jour: DIM.