Circuit - Musiques contemporaines
» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Abonnement requis)

Collection > Volume 30 Numéro 2 (2020) >

À même le son de l’orgue
Improviser, recréer, composer à la tribune de la Trinité

Thomas Lacôte

Résumé

À partir de l’exemple du grand orgue de l’église de la Trinité à Paris, de celui d’Olivier Messiaen, qui en fut le titulaire pendant 60 ans, et de mon travail actuel à ce poste, cet article cherche à repenser l’activité de l’organiste créateur à sa tribune et à situer sa singularité dans le champ de la création musicale, aux croisements de l’improvisation et de la composition. Grâce à de nouvelles sources, l’étude, voire la remise en actes, de différentes pratiques de Messiaen à ses claviers conduit à mettre en question ces deux catégories et leurs hybridations. De leur confrontation émerge la problématique des relations entre instrument, son et écriture, sur laquelle l’orgue offre un point d’observation singulier. Quelques exemples issus de mes Études pour orgue (2006-2015) montrent comment l’invention en interaction directe avec les phénomènes sonores complexes de l’orgue peut contribuer à renouveler les liens entre improvisation et composition et à interroger les pratiques contemporaines de la création musicale.

Mots clés: Orgue, improvisation, Olivier Messiaen, timbre, la Trinité.

Articles inclus

Page article@30_2_04 générée par litk 0.600 le vendredi 7 mai 2021.
Conception et mise à jour: DIM.