Circuit - Musiques contemporaines
» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Abonnement requis)

Collection > Volume 30 Numéro 2 (2020) >

À la croisée d’un double continuum?
Retour sur une expérience de co-création entre un compositeur et cinq improvisateurs

(Clément Canonne)

Résumé

L’improvisation musicale est souvent considérée comme se situant à la croisée d’un double continuum mettant en jeu, d’une part, le degré de spontanéité de la création, et, d’autre part, le degré de prédétermination de la performance. Le présent article confronte cette idée d’un «double continuum» de l’improvisation à une étude de cas — l’analyse du processus de création du projet Sillon, une expérience «comprovisatoire» ayant associé un compositeur et cinq improvisateurs du collectif Umlaut. Sans nier l’existence de continuités fortes entre improvisation et composition, l’article met en lumière les spécificités et singularités que les musiciens attachent à leurs différentes pratiques, par-delà leur volonté commune de parvenir à produire un objet musical «hybride».

Mots clés: Improvisation, processus de création, ethnographie, créativité collective, composition.

Articles inclus

Page article@30_2_02 générée par litk 0.600 le vendredi 7 mai 2021.
Conception et mise à jour: DIM.