Circuit - Musiques contemporaines
» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Abonnement requis)

Collection > Volume 30 Numéro 1 (2020) >

Art sonore ou art d’écouter?

Christophe Kihm

Résumé

Depuis son avènement au début des années 1980, la notion d’«art sonore» peine à trouver une définition stable. Le flou qui l’entoure n’empêche qu’on y ait souvent recours dans le domaine des arts plastiques, où elle souligne la place prépondérante du son dans la construction d’une œuvre d’art. Ce texte propose de relever les problèmes inhérents à cette notion en revenant sur deux grandes expositions associées à son émergence (Für Augen und Ohren: Objekte, Installationen, Performance [Berlin] et Écouter par les yeux: objets et environnements sonores [Paris]) et sur le débat qui s’ensuivit, avec lequel s’affirme la possibilité de retenir, pour les arts plastiques, non plus des objets sonores mais des manières d’écouter. Reste encore à apprécier les effets théoriques et pratiques de ce changement de paradigme et à pointer ses enjeux esthétiques et politiques. Une ouverture à l’histoire des techniques sonores, étudiée par les Sound Studies, comme aux relations de l’écoute à l’action, analysée par les études éthologiques, pourra, dès lors, s’avérer utile.

Mots clés: art sonore, exposition, histoire, écoute, action.

Page article@30_1_04 générée par litk 0.600 le jeudi 28 mai 2020.
Conception et mise à jour: DIM.