Circuit - Musiques contemporaines
» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Abonnement requis)

Collection > Volume 29 Numéro 3 (2019) > Quatuor Bozzini >

Quatuor Bozzini
De l’audace underground et upperground

Emanuelle Majeau-Bettez

Résumé

Cet article est écrit en deux temps. Retournant au moment de l’émergence du Quatuor Bozzini au début des années 2000, il retrace certaines des propositions esthétiques de l’ensemble, et analyse la manière dont elles ont participé à une certaine redéfinition du mandat d’un ensemble de musique contemporaine, ainsi qu’à une nouvelle compréhension de la collaboration. L’article se tourne ensuite vers les témoignages de six collaborateur.ice.s du Quatuor, soit Éliane Radigue, Phill Niblock, Marc Boivin, Nicole Lizée, Simon Martin et James O’Callaghan. Ces six artistes soulignent, presque d’un commun effort, dirait-on, le sérieux et l’immense sensibilité avec lesquels le Quatuor Bozzini traverse les différentes sphères créatrices proposées par leurs collaborateurs, ou encore initiées de leur propre chef.

Mots clés: Quatuor Bozzini, quatuor à cordes, collaborations, underground, upperground.

Page article@29_3_02.1 générée par litk 0.600 le jeudi 28 mai 2020.
Conception et mise à jour: DIM.