» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Abonnement requis)

Collection > Volume 28 Numéro 2 (2018) >

Störungen (2011) de David Hudry
Ou la confrontation des diapasons à travers l’emploi jumelé d’instruments baroques et modernes

François-Xavier Féron

Résumé

Dans Störungen (2011), le compositeur français David Hudry explore un nouveau genre de mixité instrumentale en réunissant deux instrumentistes baroques et six instrumentistes modernes. Composée dans le cadre de la huitième édition de l’Ensemble Academy Freiburg organisée conjointement par l’ensemble recherche et le Freiburger Barockorchester, cette œuvre explore l’idée de dysfonctionnement et de dédoublement en confrontant deux types d’instrumentarium, l’un baroque accordé à 415 Hz et l’autre moderne accordé à 440 Hz. Cet article, qui s’articule autour d’un long entretien que le compositeur nous a accordé au début de l’année 2018, revient sur la genèse de l’œuvre et souligne les enjeux et défis compositionnels propres à ce type d’effectif instrumental.

Mots clés: David Hudry, Störungen, diapason, dédoublement, mixité instrumentale.

Page article@28_2_05 générée par litk 0.600 le mardi 4 septembre 2018.
Conception et mise à jour: DIM.