» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Abonnement requis)

Collection > Volume 27 Numéro 3 (2017) >

Sous les eaux demeurent les mots

Alexis Nouss

Résumé

S’appuyant sur la collaboration l’ayant mené à écrire trois livrets pour José Evangelista, l’auteur réfléchit sur le rapport du musicien à la littérature, au langage, à la structure narrative et à la tradition. À cette fin, le duende, tel qu’il a été théorisé par Lorca, lui sert d’emblème herméneutique, non par réduction régionaliste, mais en tant que principe esthétique affirmant le corps et le combat. Affirmation également d’une liberté créatrice qui, pour José Evangelista, est aussi liberté humaine.

Mots clés: duende, langage, littérature, opéra, tradition.

Page article@27_3_04 générée par litk 0.600 le lundi 19 février 2018.
Conception et mise à jour: DIM.