» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Gratuit!)

Collection > Volume 25 Numéro 3 (2015) >

«Du feu sous les cendres»
Aux sources de la Radical Jewish Culture

David Unger

Résumé

New York, fin des années 1980. Dans le Lower East Side, une poignée de musiciens venus du jazz et de l’improvisation travaillent à redonner vie à la musique de leurs aïeux, le klezmer, dont il ne reste que peu d’échos depuis la destruction des Juifs d’Europe. Sous l’égide de John Zorn, ils créent une communauté rugissante, donnant naissance à une scène: la Radical Jewish Culture. Aujourd’hui, cette musique revivifiée, mêlée à toutes les influences de la diaspora juive et du cosmopolitisme new-yorkais, connaît un succès incontestable, aux États-Unis comme en Europe ou au Japon. Comment ces musiciens ont-ils mené ce travail contre l’oubli, afin de faire renaître de leurs cendres des mélodies issues du fin fond des shtetls, et de les rendre plus contemporaines que jamais? Cet article se penche sur la genèse de ce mouvement musical dont l’histoire continue de s’écrire.

Mots clés: Radical Jewish Culture, klezmer, David Krakauer, John Zorn, Marc Ribot, Downtown.

Page article@25_3_04 générée par litk 0.600 le lundi 10 décembre 2018.
Conception et mise à jour: DIM.