» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Gratuit!)

Collection > Volume 18 Numéro 2 (2008) > Cahier d’analyse >

Jean Mozart Lesage
Ou une boussole pour dériver

Michel Gonneville

Résumé

Le projet Mozart de Jean Lesage, pour trio, est sans doute l’une des œuvres les plus claires et les plus ludiques de ce compositeur. En présentant par fragments le texte intégral, mais réorchestré, d’un adagio provenant d’une sonate pour piano de Mozart, Lesage donne déjà à l’auditeur des balises perceptibles. À ces fragments se grefferont des commentaires-dérives inspirés par la matière première de ce même adagio, que ce soit sous son aspect thématique (mélodico-rythmique) ou harmonique, mais aussi parfois selon des directions plus abstraites ou «subliminales». Au total, avec une grande fantaisie créatrice et une belle liberté, l’œuvre réalise un équilibre entre accessibilité et sophistication.

À l’aide de tableaux formels et de plusieurs exemples musicaux, l’auteur mène une analyse chronologique de l’œuvre, émaillée de considérations esthétiques, jusqu’à une conclusion qui commente les propos du compositeur lui-même, et où les notions de baroque et de recontextualisation associées au post-modernisme prennent un sens très concret.

Page article@18_2_07.1 générée par litk 0.600 le lundi 20 novembre 2017.
Conception et mise à jour: DIM.