» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Gratuit!)

Collection > Volume 11 Numéro 3 (2001) >

Perceptions

Résumé

Parler de la musique contemporaine aujourd’hui ne va pas sans s’interroger sur la place qu’elle occupe dans le champ de la culture, mais aussi sur certaines valeurs qui lui sont propres et qui ont été largement héritées de la révolution musicale du début du siècle dernier, notamment celle de l’école viennoise (atonalisme). L’auteur a voulu mettre en question ici ces valeurs et leurs implications — volonté d’avant-gardisme, principe de ruptures à répétition, déception obligée des attentes, etc. —, mais surtout l’emprise de plus en plus puissante sur le compositeur de la rationalité scientifique (et de ses outils) au cours des dernières décennies, au point qu’aujourd’hui la musique laisse l’impression d’être devenue une science, plus qu’un art.

Cet article n’est pas disponible en ligne.

Pour acheter la revue incluant cet article, utilisez l’encadré de commande qui se trouve au haut de cette page.

Page article@11_3_5 générée par litk 0.600 le lundi 10 décembre 2018.
Conception et mise à jour: DIM.