» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Abonnement requis)

Collection > Volume 26 Numéro 1 (2016) > Cahier d’analyse >

Alma & Oskar (mélodrame d’outre-tombe) de John Rea
Le masque moderne de la postmodernité

Julien Bilodeau

Résumé

Composée en 1994 pour le Concours national des jeunes interprètes de Radio-Canada, Alma & Oskar (mélodrame d’outre-tombe) de John Rea s’inscrit néanmoins dans un spectre beaucoup plus large et profond que la simple épreuve technique d’un concours. Au cœur d’une réflexion sur la postmodernité, le compositeur réalise une œuvre qui semble parfaitement épouser le genre: citations et pastiches jusqu’à ce que toutes les forces tranquilles de l’intertextualité se réveillent. Toutefois, en inscrivant l’œuvre dans la riche tradition du mélodrame, Rea réalise aussi un acte de création positif qui le place dans le sillon d’une modernité retrouvée. L’analyse musicale qui est ici présentée se transforme progressivement en un essai qui dévoile les masques de l’œuvre et de son auteur.

Mots clés: Alma & Oskar, intertextualité, mélodrame, postmodernité, John Rea.

Page article@26_1_08.1 générée par litk 0.600 le lundi 13 novembre 2017.
Conception et mise à jour: DIM.