» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Abonnement requis)

Collection > Volume 26 Numéro 1 (2016) >

Réponses sans questions
Portrait-robot de John Rea (enquête)

Maxime McKinley

Résumé

Cette enquête sur le compositeur, intellectuel et pédagogue John Rea, féru de paradoxes, procède par réponses sans questions. À l’instar de plusieurs de ses œuvres, c’est plutôt par jeux de souvenirs que l’enquête est menée, en vue d’un portrait-robot. Ainsi, dans un premier temps, cinq personnes liées à John Rea (amis, anciens élèves, collaborateurs, collègues et/ou interprètes) ont été sollicitées pour rédiger librement, sous l’impulsion d’un souvenir leur ayant été mentionné, un bref essai sur l’enquêté. Il s’agit de Jacques Drouin, Michel Gonneville, James Harley, Alexina Louie et Alex Pauk. Dans un deuxième temps, chaque participant a été invité à lire chacun des autres témoignages et les commenter par de brèves notes de lecture. Enfin, en guise de conclusion, nous avons dégagé quelques traits qui, dans ces jeux de mémoires croisées et dépliées, font particulièrement retour. Or, comme dans un escalier de Penrose, ces éléments de réponses, bien que ne répondant à aucune question, en posent plusieurs.

Mots clés: Jacques Drouin, Michel Gonneville, Alexina Louie, Alex Pauk, John Rea.

Page article@26_1_05 générée par litk 0.600 le lundi 13 novembre 2017.
Conception et mise à jour: DIM.