Les Presses de l’Université de Montréal
» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Gratuit!)

Collection > Volume 23 Numéro 1 (2013) >

Le son tactile ou la sensorialité excentrique
Dans les performances solos de Magali Babin

Lorella Abenavoli

Résumé

Le son tactile ou la sensorialité excentrique dans les performances solos de Magali Babin Comment l’éphémère frôlement d’une caresse peutil devenir un objet esthétique? Comment l’effleurement digital sur l’épiderme minéral d’une feuille de schiste peut-il devenir musique? Comment l’intime expérience tactile peut-elle devenir l’espace d’un rituel artistique collectif? Comment le son électronique devient-il, chez Magali Babin, médium d’une sensorialité excentrique? Cet article nous emmène dans l’une des contrées de la pratique de Magali Babin: le monde tactile de l’audio qu’elle déploie dans ses performances solos. Auteure d’une œuvre sonore polymorphe, Magali Babin est une artiste québécoise, performeure, compositrice et interprète, inaugurant depuis deux ans les pratiques installatives sonores. Elle est une figure majeure de la scène alternative montréalaise en art audio, de l’improvisation «à risque» ainsi que de la musique expérimentale, déambulant librement entre les catégories artistiques les plus actuelles.

Mots clés: art audio, art haptique, dispositif, électronique, improvisation, Magali Babin, performance sonore, sensorialité excentrique.

Page article@23_1_04 générée par litk 0.600 le mercredi 23 août 2017.
Conception et mise à jour: DIM.