» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Gratuit!)

Collection > Volume 18 Numéro 3 (2008) > Dossier enquête >

Pulau Dewata
Des arrangements raisonnables?

Fabrice Marandola

Résumé

Pulau Dewata est la seule œuvre de Claude Vivier dont l’orchestration reste totalement libre. Composée en 1977, au retour d’un voyage consacré pour une large part à l’étude de la musique balinaise, elle a fait depuis l’objet d’un nombre conséquent d’adaptations fort diverses qui vont de la stricte répartition instrumentale du matériau musical original à l’orchestration la plus élaborée. Afin de comprendre pourquoi les «arrangements» des uns apparaissent comme des «dérangements» pour les autres, l’article procède à une mise en perspective des orchestrations qui en ont été réalisées, avec des exemples provenant principalement des versions de John Rea et Walter Boudreau. Cette comparaison des approches est précédée d’une analyse de la forme et des principes qui ont guidé la composition de Pulau Dewata, analyse qui s’appuie notamment sur les esquisses et les notes de travail du compositeur conservées aux archives de l’Université de Montréal.

Page article@18_3_4.1 générée par litk 0.600 le lundi 13 novembre 2017.
Conception et mise à jour: DIM.