» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Gratuit!)

Collection > Volume 18 Numéro 1 (2008) > Enquête I >

Une visite à l’atelier de José Evangelista

Nicolas Gilbert

Résumé

Cet article présente une vue d’ensemble des outils et des méthodes de travail du compositeur José Evangelista. Après avoir discuté de la relation qu’entretient le compositeur avec le piano et l’ordinateur en tant qu’outils compositionnels, on examine le rôle des notes textuelles et des esquisses dans ses habitudes de travail. À l’aide d’exemples tirés des esquisses d’Alap et Gat (1998) et de Viola Song (2002), on découvre une méthode de travail où notes textuelles et esquisses musicales s’enchevêtrent et se fertilisent mutuellement. On constate également que le travail assidu du compositeur sur les procédés hétérophoniques a permis à sa méthode de travail de se développer de façon continue, sans grandes ruptures, au cours des 25 dernières années. On conclut de cet examen que, chez Evangelista, méthode de travail et esthétique constituent un tout organique à l’intérieur duquel la subjectivité du compositeur s’exprime sans entraves.

Cet article n’est pas disponible en ligne.

Pour acheter la revue incluant cet article, utilisez l’encadré de commande qui se trouve au haut de cette page.

Page article@18_1_2.2 générée par litk 0.600 le lundi 13 novembre 2017.
Conception et mise à jour: DIM.