Les Presses de l’Université de Montréal
» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Gratuit!)

Collection > Volume 17 Numéro 2 (2007) > Dossier thématique >

Entretien avec Gerardo Gandini
«Dans l’Argentine d’aujourd’hui, la composition est devenue une chose solitaire»

Antonieta Sottile

Résumé

Gerardo Gandini est l’un des compositeurs les plus influents de l’Argentine. Plongé dans la dure réalité sociale de l’Argentine, Gandini parle, dans cet entretien, de sa vision de la composition. En raison de l’absence totale d’une politique culturelle de la part de l’État et de l’indifférence des sponsors privés ainsi que des médias, le travail de la composition se déroule, selon Gandini, dans un difficile isolement. Gandini jette aussi un regard particulier sur les enjeux du pouvoir dans le monde de la musique contemporaine. Enfin, Gerardo Gandini nous parle de ses expériences dans le champ de la musique populaire, notamment de sa collaboration avec Astor Piazzolla.

Cet article n’est pas disponible en ligne.

Pour acheter la revue incluant cet article, utilisez l’encadré de commande qui se trouve au haut de cette page.

Page article@17_2_1.7 générée par litk 0.600 le mercredi 23 août 2017.
Conception et mise à jour: DIM.