» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Gratuit!)

Collection > Volume 15 Numéro 2 (2005) >

Identité, création et mort contemporaines

Sylveline Bourion et Georges Forget

Résumé

L’identité de l’homme, lisible dans chacun des actes de son existence, sera ici abordée par l’observation du dernier d’entre eux: la mort. Quelle image de lui-même projette-t-il, floue et parlante à la fois, sur le mur de la mort d’aujourd’hui? Et cette image concorde-t-elle avec ce que dépeint l’art musical contemporain d’un individu nouveau, changeant, insaisissable, si ce n’est par la matière qu’il ordonne autour de lui? Mort et musique balisent les fins de l’homme — fin de son être, de son entendement — et leur statut de douanières du royaume rend sa parole plus vive, plus certaine peut-être, comme on parle mieux de son pays après l’avoir quitté.

Cet article n’est pas disponible en ligne.

Pour acheter la revue incluant cet article, utilisez l’encadré de commande qui se trouve au haut de cette page.

Page article@15_2_4 générée par litk 0.600 le lundi 13 novembre 2017.
Conception et mise à jour: DIM.