Les Presses de l’Université de Montréal
» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Gratuit!)

Collection > Volume 15 Numéro 2 (2005) >

Avant-propos

Michel Duchesneau

Le questionnement sur les enjeux de la création musicale procède plus souvent qu’autrement du principe du retour sur soi. En ce qui concerne la question de l’identité, celle-ci est passée par de multiples stades: les questions nationales, les notions d’appartenance à une école, de style, les interrogations sur le rôle social du compositeur, ont été, tour à tour, les piliers de la réflexion sur le sujet. En 1999, Circuit musiques contemporaines présentait un numéro intitulé «Les racines de l’identité». Il s’agissait alors d’explorer la question de l’importance des origines de compositeurs nés à l’extérieur du Québec et dont la carrière et les œuvres se sont développées dans leur nouvel environnement québécois. On l’aura compris, Circuit avait alors adopté une approche volontairement restreinte. Cependant, dans ce même numéro, on retrouvait une chronique au sujet du festival Présences 99 de Radio France, au cours duquel deux concerts avaient été consacrés aux compositeurs québécois, et un compte rendu de l’ouvrage d’Anne Veitl Politiques de la musique contemporaine: le compositeur, la «recherche musicale» et l’État en France de 1958 à 1991. Dans les deux cas, la question de l’identité était au centre des préoccupations puisqu’il s’agissait d’une part de défendre les particularités d’une musique québécoise identitairement différente et, d’autre part, de questionner les politiques qui favorisaient l’émergence de ces musiques distinctes.

Ces questions reviennent aujourd’hui dans les pages de Circuit, mais dans un contexte beaucoup plus large. C’est à Danick Trottier, doctorant à la Faculté de musique de l’Université de Montréal, que Circuit a confié l’élaboration du numéro, mettant ainsi à contribution une nouvelle génération de musicologues et de compositeurs. Le regard que Trottier et les jeunes auteurs de ce numéro portent sur la question est multiple; et le souffle qui anime ce regard, parfois ironique ou encore idéaliste, laisse cependant entrevoir une vision qui, à plus d’un égard, est engagée tout en étant critique. La question de l’identité dans le domaine de la création musicale contemporaine est traitée ici avec originalité et à travers des objets d’interrogations concrets qui permettent de saisir les nuances inhérentes à la problématique.

Page article@15_2_1 générée par litk 0.600 le mercredi 23 août 2017.
Conception et mise à jour: DIM.