Les Presses de l’Université de Montréal
» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Gratuit!)

Collection > Volume 12 Numéro 3 (2002) > Chroniques >

Empreintes DIGITALes, une étiquette qui laisse des traces

Réjean Beaucage

Résumé

Recension de la production discographique de l’étiquette Empreintes DIGITALes pour 2001, une année consacrée à la mise à jour du versant québécois du catalogue avec des nouveautés d’Yves Daoust, Francis Dhomont, Gilles Gobeil et Robert Normandeau, une édition des œuvres électroacoustiques de la regrettée Micheline Coulombe Saint-Marcoux et un premier disque pour Yves Beaupré.

Cet article n’est pas disponible en ligne.

Pour acheter la revue incluant cet article, utilisez l’encadré de commande qui se trouve au haut de cette page.

Page article@12_3_c.1 générée par litk 0.600 le mercredi 23 août 2017.
Conception et mise à jour: DIM.