Les Presses de l’Université de Montréal
» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Gratuit!)

Collection > Volume 11 Numéro 1 (2000) >

Le charme étrange des espaces familiers
Périple analytique dans «Treppenmusik» de John Rea

Michel Gonneville

Résumé

Fasciné par Treppenmusik de John Rea, l’auteur en explore les diverses facettes, entre autres celle de l’harmonie, où l’emploi d’éléments historiquement chargés se conjugue à des techniques qui laissent peu de place à la nostalgie et renouvellent le sens de ces «choses connues». Il cherche ensuite à dégager certaines directions formelles générales de l’œuvre. Finalement, et plus généralement, il interroge le futur du postmodernisme, dont Treppenmusik lui semble un exemple achevé.

Cet article n’est pas disponible en ligne.

Pour acheter la revue incluant cet article, utilisez l’encadré de commande qui se trouve au haut de cette page.

Page article@11_1_3 générée par litk 0.600 le mercredi 23 août 2017.
Conception et mise à jour: DIM.